Hervé Cesco, miel entre Gard et Lozère

Hervé Cesco est apiculteur et heureux de sa liberté. Les dieux avaient besoin de lui pour l’hydromel, les amoureux pour leur lune de miel divin(e) mais il s’est mis au service des fleurs que font pousser les abeilles. Un homme libre. Avec une philosophie naturelle. Descartes ne doit-il pas à l’apiculture son plus célèbre raisonnement ? « Prenons pour exemple ce morceau de cire tout fraîchement tiré de la ruche : il n’a pas encore perdu la douceur du miel qu’il contenait, il retient encore quelque chose des fleurs dont il a été recueilli… ». C’est presque poétique. La nature appelle le poème.

epicerie_nimes_miel-herve-cesco-gard-lozere

Hervé aurait pu devenir instituteur, maintenant, son bonheur, c’est la pollinisation avec deux « L » qui volent vers la métamorphose de l’odeur en saveur dans ses châteaux de bois. Le thym, le romarin, la lavande, les longs jaunes des châtaigniers, tous les pollens exhalent le parfum de la terre poudré par le vent. N’en oublions pas l’effort.

epicerie_nimes_miel-herve-cesco« Je fais mon métier librement, par volonté et par plaisir. Il y a beaucoup de travail avec les abeilles, des soins particuliers, des moments propices, le choix d’une reine est périlleux. Je dois aussi changer de lieux et de paysages. C’est une contrainte plaisante. J’aime marcher à travers les collines ou les monts, le sentiment de liberté que cela me donne. Je suis seul avec mes ruches. Je les approche lentement, je répète les gestes des anciens. J’aimerais que mes enfants gardent quelques ruches plus tard. Mes ruchers sont en transhumance entre le Gard et la Lozère. Je récolte les saisons. »

epicerie_nimes_miel-herve-cesco-gard-lozere (3)

Hervé est aimé de ses abeilles. Miel d’hiver, miel d’été, d’une floraison l’autre. Son miel a l’odeur entière de la garrigue.

 

1 commentaire sur “Hervé Cesco, miel entre Gard et Lozère

  1. Bravo à Vous deux ! Vous avez su faire en gardant votre identité, originalité et authenticité… De la régalade ! A bientôt, Christian (Kikou)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *