Vin Bio et bulles du domaine de l’Ocre rouge

Qu’est venu faire ici ce jeune champenois loin du frimas des terres endormies de brouillard ? Se réchauffer près des gorges illuminées du Gardon ? Rafraîchir les nôtres d’« un bon champagne », commentent les amateurs de ses mousseux tout en finesse.

Sur le plateau de Dions, en garrigue sauvage, à mi-chemin entre Nîmes et Uzès, Aymeric et sa femme produisent des vins en culture biologique d’une étonnante typicité. « Je savais que la région était propice à la création de vins, que je pourrais m’y exprimer librement en tant que vinificateur ». La famille Beaufort crée du champagne depuis des générations et fut à l’avant-garde des préoccupations écologiques. Après des études à Montpellier, le petit-fils a repris une partie des machines et outils du grand-père et le chemin de leur passion.

Des bulles !

« Nous avons l’impression de nous aventurer, parce qu’il y a toujours des changements. La vigne ne raconte jamais la même histoire. Elle nous déroute et nous séduit. Souvent je la guette… Un peu comme un animal aux aguets. Vivre au contact de la nature, c’est épouser ses variations qui sont imprévisibles avec les méthodes de vinification naturelle. Ce n’est pas facile, mais c’est beau ».

Une autre beauté se livre à la dégustation. Le goûteur que je suis l’écoute pieusement car elle vient du langage. Le champagne surtout fait parler tous les sens. L’oreille déjà sursaute au fracas victorieux du bouchon et glisse vers le frissonnement d’une mousse, élégante, aérienne, le verre bruisse en decrescendo, la dentelle des bulles, elles dansent… « La Perle » montre une belle transparence, un jaune cristallin, l’attaque est élégante sur des bulles fines en abondance, exhale une saveur subtile qui dure en bouche. « La perle noire » caresse l’oeil de sa robe saumon, un premier nez fruité, de baies acides et mûres, un amer rafraîchissant en finale.

epicerie_nimes_vin-ocre-rouge

Au domaine

Le domaine de L’Ocre Rouge (en référence à l’argile entourant les galets de quartz) nous offre deux vins effervescents de grande qualité, à partir des cépages nobles du champagne : le Pinot noir (raisin noir à jus blanc) donne corps et puissance, les arômes de fruits rouges ou de sous-bois ; le Chardonnay les arômes délicats de fleurs blanches, les notes d’agrumes, parfois de beaux amers, une fraîcheur minérale.

Néanmoins notre viticulteur ne s’en laisse pas conter, « autant de nez, autant de jugements de goût ; je retiens évidemment la comparaison élogieuse avec un bon champagne, et que tous mes vins sont jugés atypiques ».

epicerie_nimes_vin-ocre-rouge
‘’Je suis venu ici pour cultiver l’AUTHENTIQUE et l’ATYPIQUE’’ pourrait dire ce Jean de Florette des temps modernes qui, savant à la main heureuse, réussit avec succès en Occitanie. Santat ! A la vòstra !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *